RSS RSS RSS

Membre du mois


Rp du mois


Rumeurs
Selon des sources, Léo draguerait le petit Tokage, mais malgrès ses tendances masochistes, il reste accés sur les femmes.



▲ Envoyer une rumeur ▲

Les gens c'est comme les étoiles, il y en a des milliers qui servent à rien ▬ violet
RSS
RSS


AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les gens c'est comme les étoiles, il y en a des milliers qui servent à rien ▬ violet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Violet Hunt

Étudiante en dessin

Féminin ▌MESSAGES : 177
▌INSTINCT POINTS : 951
▌DATE D'INSCRIPTION : 06/12/2014
▌LOCALISATION : Unknow
▌ANIMAL TOTEM : Denki Mushi

MessageSujet: Les gens c'est comme les étoiles, il y en a des milliers qui servent à rien ▬ violet   Dim 8 Fév - 11:56

violet hunt
IDENTITÉ
Bonjour ! Je m’appelle violet hunt, mais on préfère m’appeler frigide. Je suis né(e) il y a seize printemps, dans un coin paumé d' amérique, je suis donc américaine. Comme tu peux le voir, je suis une fille, et je suis attiré(e) par les hommes. Je suis dans l’école depuis très peu de temps, je viens d'arriver, en tant que qu'étudiante. On me dit souvent que je ressemble à Kuronuma Sawako de Kimi ni Todoke.

Animal Totem
Animal ; Denki Mushi
Description ; Le Denki Mushi est un insecte capable de libérer des produits chimiques qui font ressentir comme des chocs électriques chez l'homme. Lorsque tu te sens en danger, tu libère instinctivement ces produits chimiques de ton corps au contact de quelqu'un, et cette personne a l'impression d'avoir mit une épingle en fer dans une prise électrique. Ces chocs peuvent être plus ou moins violents en fonction du danger.

caractère
Sensible mais forte ; elle n'a jamais eu peur de quoi que ce soit, à part d'elle-mêmes, ni fondu en larmes. Violet règle secrètement ses problèmes, avec des lames de rasoirs. Elle n'est pas aussi forte que ce qu'on pourrait penser. Elle est très mal dans sa peau ; n'importe quel psychologue diplôme pourrait diagnostiquer sa dépression. Ses nombreuses mutilations au bras prouve qu'elle est malade, mais elle ne veut pas se l'avouer.

Intelligente et curieuse ; elle est née avec des facilités et des compétences intellectuels peu habituels. Petite, elles ne répondaient pas aux sourires de ses parents et regardaient le monde comme si elle connaissait déjà tout. En grandissant, cette caractéristiques s'est peu à peu effacé et on voit rarement aussi curieuse que Violet. Le monde des êtres surnaturels la toujours fasciné.

Réservée et calme ; elle n'est pas la fille dont tout le monde parle, ni celle collectionne les heures de colles et les punitions. Violet est plutôt la fille au fond de la classe, et celle qui mange seule à une table. Elle est solitaire et discrète. Parfois, certaines personnes ne font pas attention à elle, et d'autres s'intéressent à elle justement car elle est mystérieuse.

Perdue et rêveuse ; elle dessine énormément. Sa chambre est pratiquement remplie de feuilles, de crayons et de livres. Violet a beaucoup d'imagination ; peut-être trop d'imagination, ce qui peu la rendre paranoïaque et lui faire perdre le fil de la raison.

Affectueuse et méfiante ; peu de personnes gagnent sa confiance, tout comme peu de personnes connaissent une Violet généreuse, douce et affectueuse. Elle se méfie de certains, et au contraire peut espérer trop de quelqu'un.

Courageuse et attirée par l'obscurité ; elle se retrouve souvent dans des situations dangereuses et dans des relations peu recommandables, à cause de cette attirance. Pourtant elle ne la fuit pas, elle n'abandonne pas. Violet affronte ses peurs jusqu'à les vaincre.
histoire
Tu es né le premier mai, sans surprise. Tu es arrivé le jour prévu. Tu grandis. Des cheveux blonds, des yeux noisettes, un teint pale. Tu ressemblais de plus en plus à ta mère. Ton père disait que ta mère était la plus belle créature au monde. Il n'avais d'yeux que pour elle. Tu admirais tant d'amour, tout en ressentant le manque d'un amour paternel. Il n'a jamais été là pour toi. Il disait ne pas avoir de temps. Son travail prenait une place importante dans sa vie, étant directeur d'une boite très connu à cette époque. Tout ce que tu avais, c'était ta douce mère.

Quelques années après ta naissance, ta mère mourut. Tu devais avoir cinq ans, et elle quarante-deux ans. Le cancer te la retiré, et ton père et toi étaient anéantis. Ton père au travail, tu te retrouvais seule avec la gouvernante, tous les jours. Et ceci, durant cinq autres années. Depuis le temps, ton père avait noyé son chagrin dans l'alcool. Et dans une réunion des alcooliques anonymes, il a rencontré une femme. Riche, comme beaucoup de personnes dans ces assemblées, elle était l'épouse parfaite pour un veuf tel que lui. Il ne fallut que trois mois aux deux adultes pour se marier. Tu ne l'a jamais considéré comme ta mère, c'était comme si tu ne faisais pas partie de cette famille. Tu en voulais terriblement à cette femme, qui a prit le cœur de ton père alors qu'il appartenait à ta véritable mère.

C'est à tes onze ans, que tu commença à perdre peu à peu la tête. C'est le soir de ton anniversaire, que tu poussa la nouvelle femme de ton père du haut des escaliers. Tu n'espérais qu'une chose : lui faire mal. Tu étais trop jeune pour faire une différence entre la douleur physique et psychologique. Un séjour à l'hôpital pour de nombreuses fractures. Si tu l'avais poussé un peu plus à gauche, la chute aurait été fatale. Un tel évènement se ferait vite connaître avec la situation financière de ton père. Personne ne connut l'histoire. Sauf toi, et ton père. Pour ce que tu as fait, il ne te traitera plus jamais comme sa fille.

Tu te nourrissais à peine. Tu ne voyais plus personne. Surveillée, vingt-quatre heures sur vingt-quatre, grâce aux caméras de surveillances dans ta chambre. La porte fermé a clé, des barreaux aux fenêtres, tu étais enfermée. Tu passais des journées entières à dessiner, quand tu ne t'amusais pas à faire tourner en bourrique la gouvernante qui s'occupait de toi, quand tu n'étais pas envoyée en cours. Tu ne l'aimais pas. Elle se plaignait tout le temps, et racontait sa vie. Un jour, elle s'en alla à cause de toi. Tu n'aimais pas ton école. Tu n'aimais personne. Tu étais la fille au fond de la classe, la fille que les autres pestes charrie quand elles s'ennuient, seulement parce que tu es différente, plus intelligente qu'elle. Tu aurais pu faire partie de leur groupe, si tu avais fait semblant de les aimer, mais ce n'est pas toi. Un jour, tu t'es battu. Ce jour là, l'animal qui sommeil en toi s'est libéré. Un choc électrique. C'est ce qu'à ressenti l'élève avec qui tu te battait. Un choc assez violent pour la faire crier de douleur.

A tes quinze ans, tout était terminé. Tu savais que, un an plus tard, tu allais finir dans une de ces écoles spécialisées pour enfants totems. Ça ne t'enchantait pas, loin de là. Toute cette souffrance, tu l'évacuais dans l'auto-mutilation depuis déjà quelques années. Tu utilise les lames de rasoir de ton père pour te faire ses blessures. Tu camouflais ces plaies grâce à des gilets aux manches longues, ou des bandages. Ces lames t'ont suivi jusqu'à ton arrivé à Instinctive. Pour toi, ce n'est qu'une école comme les autres, comme si tout recommençait à zéro mais dans un autre monde.
DERRIÈRE L'ÉCRAN
Pseudo ;
Age ; Seize ans
Comment avez-vous découvert le forum ? ; Je le dirige °^°
Des remarques ? ; Prout.
Le mot de la fin ; Prout.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Les gens c'est comme les étoiles, il y en a des milliers qui servent à rien ▬ violet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 06. Comme des étoiles... Les amis brillent les uns pour les autres...
» La nuit vous enlace, vous considérant comme ses étoiles ▬ Tetsugako Hoshiyo
» Les Pommes, c'est comme les gens, quand elles s'entassent, elles pourrissent. PV Kim.
» Les gens du voyage
» On devrait mettre les gens du nord en quarantaine pour les empêcher d'entrer à

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Instinctive :: Administration :: Dossiers :: Dossiers validés-